Bureaux : d’un morceau de tapis à un espace super-connecté.

On le sait , les bureaux ne cessent de se métamorphoser au fil des années, passant de formels et stricts à agréables et ouverts. Mais saviez-vous qu’à l’origine un bureau était un tapis sur lequel on faisait les comptes ? Effectivement, le mot bureau dérive de l’ancien français burel. Ce dernier désigne un tapis de laine dont on recouvrait les tables pour les protéger de l’encre et pour les changeurs de monnaie, l’étoffe atténuant le bruit des pièces. Pratique, non ?

 

Les bureaux utilisés en tant qu’espace de travail ont, eux, émergé dès le Moyen-Age…

… ils se trouvaient alors dans les monastères. S’asseoir était un privilège qui était réservé aux personnes exerçant de hautes fonctions. Concentration et isolement étaient alors de rigueur. Puis la Renaissance marqua le début de l’entrepreneuriat et l’évolution des techniques afin que les entreprises gagnent davantage en profit.

des bureaux au moyen age

A la fin du XIXème siècle, seuls les supérieurs hiérarchiques pouvaient prétendre à des bureaux personnels. Les employés sont encore très minoritaires au sein de la population active. Les bureaux commerciaux, les compagnies d’assurance et les agences gouvernementales représentaient l’essentiel du travail bureaucratique. Ils disposaient alors de bureaux aménagé de manière strict et fonctionnel de façon à ce que les employés soient disposés en ligne. Les employés exerçant des métiers en bas de la hiérarchie travaillaient dans des grandes zones centrales, bruyantes et mal éclairées.

bureaux 19eme siecle

 

Les bureaux sont ensuite devenus des « buildings »…

…dans l’objectif de réduire les coûts et l’utilisation de l’espace. Dans les années 30, Frank Lloyd Wright conçoit le Johnson Wax building dans le but de rendre les employés fiers de leur entreprise et améliorer leur productivité. Les bureaux étaient construits de façon à ce que les supérieurs se trouvent au-dessus des employés dans bureaux de la johnson waxdes mezzanines.

A partir des années 50, les architectes et designers commencent à s’intéresser à l’intérieur des bâtiments et à l’aménagement de l’espace de travail en tant que facteur de productivité.

Jusque dans les années 60, l’administration se trouvait dans de grandes salles, les managers dans des bureaux individuels et les patrons dans des bureaux plus sophistiqués.

En 1968, Robert Probst conçoit les 1er mini bureaux « cubical » qui seront ensuite suivi par les open space afin d’augmenter la superficie de l’espace tout en ayant un faible coût d’investissement. L’objectif était de favoriser la collaboration et le travail de groupe.

Des bureaux en open space dans les années 80

 

Puis les années 2000 ont marqué…

…la volonté des entreprises à être plus innovante, créative et productive. C’est alors la tendance de l’espace de travail design, agréable et informel afin que le collaborateur se sente bien sur son lieu de travail. Google, Twitter, Linkedin … nombreuses sont les entreprises à vouloir créer l’environnement de travail le plus heureux et le plus productif au monde. L’idée directrice étant de favoriser le bonheur des collaborateurs en leur laissant une grande liberté d’organisation de leur espace de travail et en leur donnant des avantages en nature importants afin d’encourager l’expression créative, source d’innovation.bureaux de google à dublin

 

Depuis quelques années, le télétravail a conquis de nombreux collaborateurs. Grâce aux moyens de communication existants tels que Slack et Google drive, il est aujourd’hui facile de travailler à distance tout en étant dans un environnement sain et adapté comme les espaces de coworking. Les collaborateurs sont de plus en plus à la recherche de l’échange et du partage mais également dans la recherche d’un environnement dans lequel ils se sentent bien et épanouie.

Cette dynamique d’entraide et de motivation entre collaborateurs permet d’améliorer la productivité de ceux-ci. C’est pourquoi la recherche de liberté est devenue un élément majeur : choix du lieu, du jour, des heures, du prix … le concept de coworking séduit par sa flexibilité. Cette vidéo nous montre comment, en l’espace de 35 ans, la problématique de l’espace de travail a radicalement changé, passant de bureaux « classique » à de simple ordinateurs.

 

Aujourd’hui, de nombreux designers travaillent sur les bureaux…

…du futur en essayant de les rendre « intelligents » grâce à des objets connectés : chaise scannant votre position pour optimiser la pression dorsale et capteur détectant votre présence via votre smartphone … Les progrès techniques pour améliorer les conditions de travail ne cessent d’évoluer, au plus grand plaisir des collaborateurs !